Les grands enjeux à Outremont : Le Campus MIL

Le nouveau complexe des sciencesde l’Université de Montréal (Campus MIL) ouvrira ses portes à la rentrée 2019. Environ 2200 étudiants, professeurs et employés fréquenteront le site . Ce projet, qui vise la certification LEED, va donner une nouvelle vocation à un secteurquelque peu désaffecté d’Outremont (ancienne gare de triage).  L’arrondissement, dans la mesure où la majeure partie du projet est située sur son territoire,  est un partenaire important du développement du campus MIL. Le site deviendra, dans un avenir rapproché,  un pôle de développement intellectuel, économique et social. Ce sera un nouveau milieu de vie puisqu’on prévoit y construire 1300 logements en plus des pavillons universitaires.

Le secteur Nord de l’arrondissement va être dynamisé, voire transformé.  Une passerelle piétonne reliera les stations de métro Acadie et Outremont entre les avenues Beaumont et Manseau. L’avenue Van Horne est en attente de se faire refaire une beauté (les travaux ont été repoussés afin qu’il n’y ait pas deux artères commerciales en chantier simultanément).

L’énorme chantier qu’est le campus , tout excitant soit-il, a généré plusieurs désagréments chez les riverains (coupe de 400 arbres, projecteurs qui éclairent toute la nuit, bruit, poussière etc.) et suscite encore bien des inquiétudes auprès des citoyens.

L’arrondissement doit d’ores et déjà anticiper les impactssur la circulation et le stationnement, deux sujets qui interpellent vivement les citoyens.  Dans ce type de dossier il faut intervenir en amont par une bonne planification. 

Je suis passionnée par ce dossier (ma carrière d’économiste en développement me rattrape!), je le connais bien et j’espère avoir la chancede poursuivre mon travail d’accompagnement au cours d’un deuxième mandat.

Jacqueline Gremaud, votre conseillère d'arrondissement indépendante