Le stationnement à Outremont : Quel diplôme doit-on avoir pour tout comprendre?

N’avoir jamais eu de contravention à Outremont relève de l’exploit.

Vous ne trouverez nulle part ailleurs une situation plus complexe. À Outremont on est proche du «à chaque rue son règlement ou plus exactement à chaque tronçon de rue son règlement» Il y a des rues où on peut recevoir la visite le dimanche soir pour le souper, d’autres non. Ou alors à 19h tout le monde quitte la table pour aller changer sa voiture de place.... Et attention à ne pas dépasser d’une minute.

Pourquoi en est-il ainsi ? Pourquoi l’arrondissement ne dispose-t-il pas d’une politique globale de stationnement ? Bien entendu, les données diffèrent d’un coin à l’autre de chaque district. Mais dans le fond il n’y a pas tant de contraintes qui ne pourraient s’inscrire dans une politique générale

Les principales contraintes  à respecter sont :

- Les contraintes  physiques = permettre le déneigement en hiver et le nettoyage des rues en été.

- Les contraintes  de sécurité = dégager les intersections, les bornes d’incendie, les entrées d’écoles, les parcs.

-  Les contraintes de qualité de vie = permettre aux résidents de stationner leur véhicule personnel ou de partage proche de leur domicile (vignettes), aux commerçants de recevoir leurs livraisons et aux parents de déposer leurs enfants à l’école et la garderie (débarcadères), répondre aux besoins des  personnes à mobilité réduites  (places réservées).

Comment en est on arrivé à des règles aussi complexes et variables d’une rue à l’autre?  Je crois qu’il est temps que nous mettions fin au «cas par cas» et que nous nous dotions d’une politique uniforme connue et comprise de  tous et toutes.